Culture

La consécration!

28 février 2010

un-prophete
S’il y a bien un événement télévisé que je ne manque jamais, c’est bien la cérémonie des Césars. Certains s’affairent devant les Miss France, d’autres devant les Nrj Music Awards, moi c’est le cinéma donc les Césars. Mon rêve absolu serait de pouvoir un jour être présente dans le théâtre du Châtelet à cette occasion, mais bon, l’espoir fait vivre comme on dit!

Bref, cette année côté animation: un tandem Valérie Lemercier-Gad Elmaleh… Ok, mais rien ne vaudra ce cher Antoine de Caunes. Pour remettre les Césars, nous avons eu le droit à l’humour, comment dire… déroutant de notre Gégé national (Gérard Depardieu, le chic et la classe dans toute sa splendeur), je ne comprendrai jamais comment Carole Bouquet a pu vivre avec lui.. . A la plastique parfaite de Lætitia Casta dans une robe plus que transparente, Laura Smet avait je cite « la grosse patate » et Mélanie Laurent en avait plein le dos semble-t-il de  cette interminable cérémonie. Côté lauréats, une Isabelle Adjani en larmes pour remonter encore un peu plus le niveau de la mer, Jacques Audiard a soulevé le problème des sans-papiers  (à quoi bon?…) et Harrison Ford  a eu beaucoup de mal à ce que l’assistance cesse d’applaudir, malgré de multiples « please« .

Mais la consécration a  été pour Jacques Audiard et son film Un Prophète. Déjà récompensé à Cannes du Grand Prix du Jury, les critiques n’ont eu de cesse de le saluer. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs films que j’ai vu en 2009. L’acteur Tahar Rahim s’est vu remettre le César du Meilleur Espoir Masculin et celui du Meilleur Acteur Masculin, Niels Arestrup celui du Meilleur Second Rôle Masculin. Puis, Meilleur Scénario, Meilleur Décor, Meilleur Montage, Meilleure Photo… Et pour couronner le tout, Meilleur Réalisateur et Meilleur Film. LA consécration!
Ne manque plus au Palmarès que l’Oscar du Meilleur Film Étranger pour lequel Un Prophète est nommé, réponse le 7 mars.

A noter qu’en 2006, le film de Jacques Audiard De battre mon cœur s’est arrêté avait raflé 8 récompenses, en laissant de côté Romain Duris qui pourtant était brillant.Mais bon, l’Académie ne fait pas ce qu’on veut!

L’avantage des Césars, c’est que les semaines suivantes, de nombreux films sont rediffusés en salle, alors pour ceux qui ont raté Un Prophète, il est encore temps!

(Peut-être) vous aimerez aussi

3 commentaires

  • Répondre Undo 28 février 2010 à 10 h 29 min

    Bonjour ! Je découvre ton blog à l’instant, venant de chez Colline…
    Je trouve qu’on a la chance d’avoir une cérémonie du cinéma qui semble moins biaisé que celle des Oscars, mais on s’y ennuie parfois tout de même pas mal… mais bon, y avait Harrison !

  • Répondre S. 2 mars 2010 à 23 h 34 min

    Ah bah il faudra que je regarde dans mon ciné s’il y est ^^

  • Répondre dahoé 3 mars 2010 à 12 h 11 min

    bonjour !! tout comme undo, je découvre ton blog, mais moi via deedee !!
    la présentation est adorable et il y a tout plein d’articles intéressants !!
    alors, au sujet de cette cérémonie…(je n’en rate pas une moi non plus !), j’ai trouvé cela super navrant, ennuyeux à mourir…un vrai flop !!
    le binôme gad-lemercier…ben parfois 2 sortes d’humour
    tordants individuellement, ne se marient pas avec bonheur…j’ai trouvé lemercier un peu méchante et aigrie (cf le sketch sur binoche..) et le pauvre gad très mal à l’aise (il avait du subodorer le désastre).
    ajoutons à cela une balibar à côté de ses pompes et des
     » remettants  » soit exaspérés soit pas drôles…oh là là que ce fut pénible !!!
    j’ai été très touchée en revanche par le jeune acteur du prophète et par la petite mélanie thierry (« un dernier pour la route »).
    à très bientôt et bon cours de gym suédoise !! (ça change du yoga!)

  • Laissez-moi un petit commentaire