Mode Voyages & balades

Le petit pull marine

7 septembre 2010

marine

Les vacances semblent déjà bien loin, l’automne arrive à grands pas, bref ça craint!
Afin de faire durer quelques temps encore les doux moments ensoleillés, je m’y replonge avec vous.
Cette année, avec le barbu, nous avons décidé de partir 3 semaines et de rester en France afin de s’accorder quelques trèves en contrées étrangères tout au long de l’année… Ce fut donc un vrai périple parsemé de pauses deci delà… Un départ un peu difficile Gare Saint Lazare, une valise, un sac et un chat CHACUN… Un train raté de 5 minutes et une grève des sièges dans cette gare en travaux: pas grave, on s’est assis par terre, au risque de se faire traiter de baba cool (que l’on est, oui oui!).

Première étape de nos escapades: ma Normandie natale et son climat… comment dire… changeant! Un peu comme ses habitants: peut-être bien que oui, peut-être bien que non (je vous épargne l’accent!). Mais en normande pure souche, on s’y fait aux intempéries. Cependant, il me manquait un élément indispensable cette fois, alors que je m’en étais passé pendant des lustres: une marinière Saint James. Je me souviens en avoir eu une, âgée d’une dizaine d’années, achetée à Fécamp ou Dieppe (maman tu seras bien aimable de me confirmer tout cela dans un commentaire, merci!), que je ne quittais pour rien au monde. J’ai pourtant bien été obligée, je pense que les gens m’aurait offert de la naphtaline pour protéger les placards contre les mites, mais non ce n’était que l’usure. Bref, il m’en fallait une de nouveau, presque 20 ans plus tard, allez savoir!

Et voilà, direction la boutique Le Cygne, sur le quai de Trouville, spécialiste des vêtements marins depuis toujours j’ai l’impression! Ni une ni deux, la voici enfilée, manches retroussées sur un jean, une paire de sandales Mellow Yellow rayées également et mon inséparable Marine (je l’ai baptisé ainsi), montée en collier, dénichée rue Tiquetonne à Paris dans la boutique Out, tenue par des gens vraiment sympas. Pour la petite histoire je n’ai pas eu de playmo enfant, j’ai d’abord cru que c’était un garçon, mais le barbu est très vite intervenu en m’expliquant que cette coupe de cheveux est celle des filles. Oui bah lui il en a eu tout plein des playmo, c’est facile!

Voilà, la boucle est bouclée, mes vacances démarraient à merveilles!

Au Cygne, 94 Boulevard Fernand Moureaux, Trouville sur Mer
Out, 9 rue Tiquetonne, Paris 2

(Peut-être) vous aimerez aussi

5 commentaires

  • Répondre Maman 7 septembre 2010 à 23 h 43 min

    pour la marinière c’était Dieppe
    Fécamp c’était une autre aventure :les pierres qui traversaient la route sous la tempête impossible de faire des courses ni de sortir de la voiture sans se faire tuer!!

  • Répondre luxe and vintage 9 septembre 2010 à 15 h 08 min

    >> Concours sur le blog pour fêter les 1 an de Luxe and Vintage, venez nombreux, de très beaux cadeaux à la clé !

  • Répondre Odrey 12 septembre 2010 à 19 h 50 min

    Je suis une petite addict’ de ton blog, alors j’me permets juste de publier un lien vers ton ptit monde, depuis le mien. Bonne continuation 🙂

  • Répondre Milkshake Girl 20 septembre 2010 à 13 h 16 min

    je découvre ton univers et ça me plait bien 🙂
    A trés vite je reviendrais ici moa…

  • Répondre lesdernierespromos 28 juin 2011 à 9 h 04 min

    Un monde de souvenirs, un peu de poésie, j’adore cette façon que tu as de nous parler de choses à priori banales mais qui se transforment avec toi…

  • Répondre à luxe and vintage Annuler