Élucubrations

Partir un jour*

12 juin 2012

À ne pas être partie en vacances depuis des années maintenant, je me rends compte que je deviens très casanière. J’ai de plus en plus de mal à quitter mon chez moi. Le moindre déplacement me semble insupportable. Je ne sais plus faire une valise : pour un départ estimé à 10h, vous pouvez être certains qu’à 9h ma valise n’est toujours pas entamée. Quand il s’agit d’estimer les horaires de départ de la maison pour une gare ou un aéroport, alors là c’est la panique intégrale. Les jours précédents, je vais consulter une bonne douzaine de fois par heure les horaires inscrits sur le billet, mais le jour J, ma petite cervelle en mousse n’a toujours pas retenu la bonne info. Par chance c’est toujours dans le bon sens, mais du coup je me retrouve à errer pendant des heures dans le hall d’une gare ou dans le terminal d’un aéroport…

Je me sens perdue loin de chez moi. Je n’ai plus mes habitudes, mes objets me manquent, mes proches… Les seuls week-ends que je m’accorde depuis deux ans sont quasiment tous pour aller chez mes parents en Normandie, y ayant vécu 17 ans, il m’y reste quelques habitudes donc je ne suis pas complêtement paumée. Même si je m’impatiente assez rapidement de retrouver mon nid douillet.

Je pense qu’est venu le temps de mettre un terme à ces habitudes de mémé et de partir vraiment, loin si possible, quitte à être totalement dépaysée, n’avoir rien d’autre à faire que me reposer, découvrir de nouveaux horizons, glisser mes pieds sous une table pour le repas et rien d’autre, bref décompresser un max. Le besoin s’en ressent chaque jour un peu plus ! Même juste le temps d’un week-end : je ne suis pas trop gourmande ! Et si pour différentes raisons cela reste très compliqué à l’heure actuelle, je garde ce rêve précieusement dans un coin de ma tête.

Et vous, avez-vous déjà tout quitter pour partir ailleurs ?

* Ne me remerciez pas pour le titre et la chanson qui va avec, c’est cadeau !

(Peut-être) vous aimerez aussi

6 commentaires

  • Répondre christelle is flabbergasting 12 juin 2012 à 21 h 30 min

    …. sans retouuuuuuuuurrrr, effacer ton amour, sans se retourner, ne pas regretteeeeeeeerrr, nanannaaaaaa

    (je l’écris de mémoire sans même consulter google)(prouesse)

  • Répondre Mademoiselle Charivari 12 juin 2012 à 21 h 46 min

    Oh, que je te comprends ! Enchaînant les aller-retours entre Paris et la Normandie (moi aussi !), j’ai souvent eu envie de rester chez moi, de souffler, de profiter, et de vivre quelque part pour de bon. Mais depuis quelque temps, j’ai sacrément la bougeotte, et la perspective d’avoir (enfin !) de vraies vacances cet été pour m’évader me réjouit au plus haut point ! Seulement, ces vacances se font parfois sacrément attendre 😉

    ps : vive les deuxBEtrois !

  • Répondre Camille 13 juin 2012 à 18 h 39 min

    Moi je veux partir loin aussi. Partout. Tout le temps.

  • Répondre thechieuzonthecake 15 juin 2012 à 21 h 22 min

    C’est pas cooool ! je l’ai dans la tête maintenant c’est horrible! Oh oui comme je te comprends moi c’est pareil…j’ai l’impression de devenir casanière avant l’heure c’est le comble!

  • Répondre Sirop de Fraise 18 juin 2012 à 23 h 46 min

    Hommage aux 2be3 qui ont bercé mon enfance. (ah ah ah)
    Ceci dit, perso, j’aime mon chez moi mais j’ai envie de voyager. Et je compte bien le faire.
    En fait, c’est bizarre. Je bouge beaucoup mais parfois je suis un peu casanière. Pas compliquée la nana déjà.

  • Répondre Minh Anh 18 août 2015 à 6 h 41 min

    C’ est triste

  • Laissez-moi un petit commentaire