Suède Voyages & balades

Détails pratiques avant de partir en Suède

19 novembre 2013

Tellement de souvenirs de ces vacances que je ne sais pas trop par où commencer.
Par le début ça serait peut être déjà pas mal ! Alors, comme je le disais dans mon billet précédent (qui date d’il y a quelques mois déjà^^), j’ai commencé ce voyage par Stockholm puis une semaine à Dojom (à une petite heure de Älvsbyn) pour revenir à Stockholm. J’ai fait une petite carte pour mieux visualiser les 12h de trains qui rejoignent les deux villes. Si vous souhaitez aller en Laponie, vous pouvez également y aller en avion, en atterrissant à Luleå.

 Petit cours de Suédois 


Bon clairement, en Suède, tout le monde parle anglais, ce qui simplifie grandement les échanges. Leur accent est très compréhensible et ils parlent lentement ce qui me convient parfaitement ! Les gens sont relativement avenants, on est assez loin de l’image des gens du nord un peu froid. Au contraire, je les trouve plutôt accueillants, très décontractés et paisibles.

Après il faut savoir que la langue suédoise contient quelques lettres que nous n’avons pas dans notre bon vieux français, et surtout que ces lettres ne se prononcent absolument pas de la façon dont on l’imaginerait ! La photo ci-dessous parle d’elle-même. Cela peut s’avérer utile pour la prononciation du nom des villes ou des rues.

Informations en vrac

  • La monnaie est la Couronne Suédoise. 1 SEK correspond à 0,11 EUR, donc la conversion est assez simple, on divise par 10 et on rajoute un peu. Tout dépend de la notion du « peu » ! J’avais changé un peu en France.
  • Seulement 2h de vol pour relier Paris à Stockholm.
  • Réserver votre vol à l’avance vous garantira de meilleurs tarifs.
  • La compagnie aérienne scandinave SAS est  la première au monde à pratiquer des atterrissages écologiques.
  • Stockholm est une petite ville. Pour y être allée l’hiver et l’été, beaucoup de choses se font à pied. Question transports, tout y est: bus, tram, métro, ferry, vélo, vous n’avez que l’embarras du choix ! La Stockholm Card permet un accès illimité aux différents modes transports ainsi qu’un accès à certains musées
  • Si vous souhaitez bouger en Suède, pensez à réserver vos billets de train en avance, les prix fluctuent beaucoup. Sinon, vous pouvez louer une voiture.
  • Les hôtels sont assez chers, comme toutes les villes du nord, mais pareil, en s’y prenant à l’avance on peut trouver des offres intéressantes couplées aux billets d’avion. La solution Airbnb vous assurera un séjour 100% scandinave, la déco des appartements étant à la hauteur de l’image qu’on se fait de la Suède.
  • Attention, l’hiver, certains parcs sont fermés à Stockholm. Pensez à vérifier avant de partir.
  • Sachez que l’hiver la nuit tombe très tôt et que l’été il fait jour quasi tout le temps. Cela peut être déstabilisant, pensez-y aussi !
  • Les prises électriques sont les mêmes que chez nous, pas besoin d’adaptateur en Suède.
  • Emportez un guide avec vous, j’avais le Lonely Planet  » Stockholm en quelques jours « , ou tout du moins une carte car la capitale étant constituée de plusieurs îles, il est parfois facile de perdre son sens de l’orientation !
  • Consultez le City Guide de Design Sponge pour les bonnes adresses !

(Peut-être) vous aimerez aussi

6 commentaires

  • Répondre juliette 19 novembre 2013 à 11 h 51 min

    Des atterrissages écologiques ? Mais, qu’est-ce que c’est ? (je vais chercher sur Google, ça m’intrigue beaucoup trop ^^) On avait adoré Stockholm, avec Gaëtan, mais j’ai bien envie de découvrir un peu le reste de la Suède maintenant !

    • Répondre les jolies choses 19 novembre 2013 à 23 h 36 min

      Alors, pour citer mon Lonely Planet, voici l’explication des atterrissages écologiques :
       » Grâce à de nouvelles technologie embarquées, les pilotes peuvent prendre en compte leur temps exact d’atterrissage et les spécificités de la piste quelques minutes après le décollage, ce qui permet des atterrissages plus efficaces et une sollicitation moindre des moteurs. Ainsi, pour chaque atterrissage, SAS économise jusqu’à 200 kg de carburant, diminue les émissions de carbone de plus de 300 kg et réduit considérablement la pollution sonore. D’abord mises en place à l’aéroport d’Arlanda de Stockholm, ces pratiques devraient s’étendre à tous les aéroports suédois dès 2010.  »

      Les Échos en parlaient ici en 2007 : http://archives.lesechos.fr/archives/2007/PremiumAero/02/19/300141000.htm

  • Répondre mzelle-fraise 19 novembre 2013 à 16 h 55 min

    Vous m’avez donné tellement envie avec ce voyage !!

    • Répondre les jolies choses 19 novembre 2013 à 23 h 37 min

      et moi j’ai envie d’y retourner 🙂

  • Répondre chrissand 23 août 2014 à 14 h 59 min

    Je découvre ton blog qui est au top, surtout la partie voyage :p

    J’aurai besoin d’infos sur la Suède, vaut il mieux visiter le pays avec une loc de voiture ou faire seulement quelques villes? Et combien de temps prévoir dans les 2 cas?

    Merci 😉

  • Répondre misses wanderlust 10 mai 2017 à 15 h 22 min

    Oh la Suède, un pays que je trouve trés mystérieux… Je pense que ton article à confirmé le fait que je dois m’y rendre et AU PLUS VIITTTTEE

  • Répondre à juliette Annuler